You are here

UNE VASTE ÉTUDE SUR LES FEMMES OEUVRANT DANS L’INDUSTRIE MUSICALE CANADIENNE FRANCOPHONE EST LANCÉE

17 novembre 2020

 

La place des femmes dans l’industrie musicale est un sujet d’intérêt marqué pour Musicaction. Accompagnée par la chercheuse universitaire Joëlle Bissonnette, Ph. D, ainsi que la firme d’études SOM, la Fondation lance aujourd’hui un questionnaire dans le cadre de l’Étude sur les femmes œuvrant dans l’industrie musicale canadienne francophone (au Québec et dans les communautés francophones en situation minoritaire au Canada).

Avec le souhait d’améliorer constamment ses mesures actuelles de soutien et d’en concevoir de nouvelles qui pourront avoir un impact positif sur leur développement de carrière, Musicaction invite toutes les femmes artistes, musiciennes, propriétaires d’entreprises, employées et autres à répondre à ce questionnaire. Celui-ci, qui prendra environ 20 minutes de votre temps, porte sur votre situation socioprofessionnelle, sur votre satisfaction à l’égard de dimensions de votre profession, sur votre sentiment d’aisance dans votre milieu de travail, sur votre accès à certaines ressources et sur votre intérêt à l’égard de certaines solutions pour favoriser l’inclusion et l’épanouissement professionnel des femmes dans l’industrie de la musique.

Nous comptons sur vous et vos organisations afin de faire circuler ce lien à travers vos réseaux :

 

SONDAGE SUR LES FEMMES EN MUSIQUE

 

Vous avez jusqu’au 13 décembre 2020 à 23h59 pour compléter celui-ci. Toute l’information recueillie par l’entremise de ce questionnaire sera traitée de manière strictement confidentielle et anonyme, les répondantes ne pourront être identifiées. Si vous avez des questions à propos de l’étude, n’hésitez pas à contacter la chercheuse responsable du projet à l’adresse courriel suivante : bissonnette.joelle [at] uqam.ca. Finalement, nous tenons à souligner que cette étude est réalisée grâce à l’appui financier du Gouvernement du Canada.

 

C’est grâce à la participation de personnes comme vous que cette étude pourra être pertinente et bénéficier aux femmes qui œuvrent dans l’industrie musicale canadienne francophone. Merci d’avance pour votre précieuse collaboration!